Connexion
Accéder à MyDivalto Espace utilisateur

Nous présentons souvent l’ERP comme la colonne vertébrale de l’entreprise. Pourquoi ? Parce que notre logiciel soutien et protège les données de l’entreprise. Comme notre colonne, il est aussi un “axe” nécessaire au bon fonctionnement de la société. Il fait transiter les informations entre les différents organes de l’entreprise.  

C’est notamment le cas quand notre ERP est interfacé à un logiciel de pilotage de la production (MES). Ce duo offre aux fabricants deux niveaux de lecture de leurs usines : globale et opérationnelle. 

Qu’est-ce qu’un logiciel MES ?

Le MES signifie Manufacturing Execution Systems. Comme son nom l’indique, sa raison d’être est d’encadrer les outils de production ; qu’il s’agisse de machines, de ressources matérielles ou humaines.

Les fonctions du MES ont été théorisées par la norme ISA-95 :

  • Acquisition des données
  • Ordonnancement
  • Gestion du personnel
  • Gestion des ressources
  • Cheminement des produits et des lots
  • Traçabilité produit et généalogie
  • Contrôle de la qualité
  • Gestion des procédés
  • Analyse des performances
  • Gestion des documents
  • Gestion de la maintenance

Comme vous le remarquez, certaines de ces fonctions sont aussi présentes dans l’ERP. Alors comment se distinguent ces deux logiciels ?

Quelles sont les différences entre un ERP et un MES ?

Pour comprendre quelles sont leurs différences, il faut revenir quelques années en arrière. Les directions informatiques n’étaient alors pas impliquées dans le choix des outils de travail des ateliers de fabrication. L’ERP – géré par ces services – s’arrêtait aux portes de l’usine. Les directions de production prenaient le relai avec leurs propres outils.

Le MES s’est alors développé pour faire le lien entre l’usine et l’ERP mais pas seulement :

  • Il se connecte aux machines qui composent la chaîne de production. Cette interface automatise les remontées de l’atelier (unités produites, rebus, etc.) et facilite le calcul du TRS (Taux de rendement synthétique).
  • Il encadre les opérateurs dans leur quotidien grâce à des déroulés opératoires numériques. Par exemple, là où l’ERP lance des ordres de fabrication, le MES donne aux opérateurs les actions à effectuer étape par étape selon la gamme de fabrication.
  • Il renforce les procédures Qualité en imposant des contrôles ou des actions sans lesquels l’opérateur ne peut pas continuer sa gamme.

 

schéma logiciels erp mes

Les ERP et le MES ont une gestion différente des temps. L’ERP a pour vocation d’offrir de la hauteur sur l’activité globale de l’entreprise. Si les données sont remontées en temps réel, leur analyse se fait à l’heure, au jour voire plus. Le MES – quant à lui – est un outil opérationnel qui répond à la seconde ou à la milliseconde. Ce ne sont pas les mêmes échelles.

Logiciel MES ou ERP ?

L’ERP et le MES sont complémentaires ; et non rivaux. Ces deux logiciels partagent un ensemble d’informations sur les équipements de l’usine (ateliers, lignes, machines, …) et sur les données de la production (ordre de fabrication, gammes de fabrication, nomenclatures, lots, etc.). Chaque solution enrichit l’autre.

Filtrer par :

Communiqué de presse - Divalto annonce sa présence aux Salons Solutions 2019

Divalto présentera ses solutions dont le CRM Divalto weavy, récemment lancé, aux Salons Solutions les 1er, 2 et 3 octobre 2019 à Paris Porte-de-Versailles.