logo
Rapports d’interventions

L’importance du rapport d’intervention en 3 points

1. Les rapports d’intervention constituent un justificatif ainsi qu’un récapitulatif de l’intervention. Ils attestent du passage chez le client. D’une part, cela permet de vérifier que le technicien effectue correctement son travail. D’autre part, c’est utile en cas de litige avec un client.

2. Ces documents administratifs répertorient plusieurs éléments : détail de la demande, tâches à réaliser, photos, matériel utilisé, etc. Autrement dit, ils permettent d’assurer une traçabilité des interventions et conserver une historique.

3. Ils permettent également au client de signer. Cela va notamment permettre de facturer l’intervention.

digital

Rapport d’intervention : du papier au digital

Un rapport d’intervention peut se matérialiser en papier ou en version numérique. Même si le papier a longuement été utilisé, aujourd’hui il n’est plus adapté. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette évolution :

  • Encombrement
  • Stockage difficile
  • Coût du papier

Sans compter le fait que l’écriture manuscrite rend les rapports difficiles à déchiffrer. Pour les rendre accessibles à tous, il faut soit les scanner, soit les réécrire. C’est une perte de temps.

Les bons d’intervention digitaux, quant à eux, se popularisent de plus en plus. Ils proposent plusieurs avantages : pré-paramétrage, traçabilité, rapidité d’envoi, export .PDF, etc. Vous l’aurez compris, ils coïncident parfaitement avec les besoins des techniciens.

Ce nouveau format dématérialisé est intégré aux logiciels de gestion. Par exemple, avec un CRM tel quel divalto weavy, vous pouvez :

  • Générer automatiquement un rapport selon les données saisies
  • Exporter votre document au format .PDF
  • Transmettre le fichier par mail et le publier sur l’espace client. Si l’intervention n’est pas terminée, elle peut être replanifiée
  • 5 conseils pour faire un rapport d’intervention efficace
  • Paramétrage
  • Prise de photos
  • Détail des tâches
  • Signature électronique
  • Données personnelles
conseils

5 conseils pour faire un rapport d’intervention efficace

1. Paramétrage

Bien paramétrer les opérations et les mesures à effectuer est essentiel. Effectuer ces paramétrages selon le type d’équipement et le type d’intervention permet à l’utilisateur terrain d’avoir moins de saisies. Il sera plus rapide grâce à des check-list ou des listes déroulantes par exemple.

2. Prise de photos

Prendre des photos avant et après l’intervention est recommandé. Cela permet devoir les changements en un coup d’œil et être utile en cas de litige.

3. Détail des tâches

En détaillant l’ensemble des tâches effectuées, vous conservez un suivi précis de vos interventions.

4. Signature électronique

La signature électronique se démocratise de plus en plus. Gain de temps, sécurité des données, mobilité… sont autant d’avantages qu’offre ce nouveau format.

Chez Divalto, nous avons développé un connecteur DocuSign permettant d’apposer des signatures électroniques en toute simplicité.

5. Données personnelles

Nous vous conseillons d’éviter d’utiliser les données personnelles dans les rapports d’intervention. Une fois la période légale de conservation des données terminée, il vous sera impossible d’anonymiser les informations. Dans le cadre du RGPD, vous risquez une pénalité.

autres articles

Suggestion d’articles dans
cette section

Techniciens

L’essentiel de la gestion d’intervention dans une application mobile

Techniciens

GMAO et SAV : sont-ils réellement différents ?

Techniciens

Equipez vos techniciens avec un logiciel dépannage

Techniciens

Comment rédiger un rapport d’intervention technique ?

Techniciens

Un portail client pour une meilleure gestion SAV ?

Techniciens

Gestion d’interventions informatisée : comment gérer la conduite du changement ?

Techniciens

Les outils pour optimiser le planning SAV

Techniciens

Gestion des tournées : vers une digitalisation totale ?

Techniciens

Avis d’expert : La Solution Installation & Maintenance

Techniciens

Logiciel GMAO : un atout pour vos ressources humaines ?