logo

BO : Comment a évolué le marché depuis une dizaine d’années ?

PL : Pendant longtemps, le bâtiment avait beaucoup de retard sur la digitalisation de ses entreprises. Cela fait quelques années que cette digitalisation s’est accélérée (satisfaction clients, disponibilité des produits, mise en avant des produits en ligne…). Il y a eu une réelle prise de conscience du marché du négoce pour digitaliser l’ensemble des flux et passer par plusieurs canaux de vente.

La crise sanitaire du Covid-19 a rendu les enjeux du marché plus complexes : contraintes d’approvisionnement, prix des matières premières qui explosent, … Bref, ce contexte complexifie grandement la gestion des négoces.

PL : Comment un négociant du bâtiment peut intégrer efficacement ses catalogues fournisseurs ?

BO : Dans notre solution, nous avons, par exemple, l’intégration des catalogues fournisseurs qui peut se faire automatiquement. Cela génère un gain de temps énorme puisque, dans le négoce FIB, le nombre de références à gérer est énorme.

On peut aussi générer des prix de vente automatiquement en fonction du prix d’achat. Cette fonctionnalité est très intéressante ; surtout en ce moment avec la fluctuation des prix.

PL : Comment un négociant peut rationnaliser ses stocks et avoir la bonne information en temps réel ?

BO : Notre métier propose une fonctionnalité qui s’appelle le « CBN* ». Ce module calcule les besoins d’achat en fonction de la fluctuation de stock, de l’historique du stock et des besoins prévus. Cela permet de faciliter la gestion des stocks.

* Calcul des Besoins Nets.

PL : Comment le CRM peut s’intégrer chez un négociant ?

BO : Le CRM permet de bien connaître son client et de suivre son parcours d’achat. Notre CRM mobile permet à des commerciaux itinérants d’accéder à toutes les informations, remplir la base de données et bien connaitre son client.

Pour Pierre LORANG, le client doit être au cœur de 3 enjeux :

  • La mobilité,
  • L’accessibilité des données,
  • La bonne information au bon moment.

Comprendre ces enjeux et pouvoir les intégrer est vraiment important pour répondre au mieux aux besoins des négociants du bâtiment.

BO : Quelle est la valeur ajoutée d’un intégrateur ERP ?

PL : Chez Syxpériane, on constate qu’un projet ERP est long, coûteux, peut être douloureux et parfois il y a des dégâts. Notre mission consiste à ce que la transformation digitale soit avant tout une transformation humaine. Pour cela, nous essayons de rendre nos projets simples, les faire passer en douceur mais toujours avec de la fermeté. L’objectif étant de déployer la solution qui correspond le mieux au client.

Plus on rentre tôt dans le projet (accompagnement du client, connaître les spécificités…), et plus on sera efficace dans l’intégration des solutions.

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Les dernières actualités de la gestion d’entreprise

Jérémy Grégoire lors de la cérémonie des 40 ans de Divalto
Presse 01 Juin 2022
CP – Divalto, 40 ans aux côtés des entreprises :

Une nouvelle équipe aux commandes de l’entreprise et lancement de Divalto one, la nouvelle plateforme technologique qui réinvente l’expérience utilisateurs !

Divalto weavy mobile et pc
CRM 20 Mai 2022
CRM B2B : Des contacts bien gérés

Dans cet article, découvrez comment les utilisateurs Divalto de Divalto utilisent la gestion de contacts du CRM divalto weavy.

ERP 06 Mai 2022
Comment mieux utiliser vos KPIs avec l’ERP Divalto infinity ?
Métier 22 Avr 2022
Négoce : TOP 5 pour fidéliser vos clients
ERP 20 Avr 2022
L’article indicé : comment gérer le cycle de vie d’un article ?

Envie de rester informé ? Recevez nos actualités dans votre boîte email.