Connexion
Accéder à MyDivalto Espace utilisateur
Frédérick COCHET

La valeur ajoutée de Divalto, c’est sa capacité à rassurer, à parler métier. Ce qui est représentatif de Divalto infinity, c’est la polyvalence de l’outil.

Frédérick COCHET
Frédérick COCHET DSI

LMC Group et son histoire

LMC-carte

LMC Group est spécialisé dans l’ameublement et l’agencement d’intérieur. 3 entités composent le groupe : LMC (composants pour l’ameublement et l’agencement d’intérieur), Optima (solutions sur-mesure pour l’ameublement et l’agencement) et Natural Wood (terrasses, parquets et compléments sur-mesure). Le groupe distribue plus de 10 000 références en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Depuis 2016, il est également présent en Allemagne.
Ses produits sont destinés aux professionnels comme les industriels, les PME ou les artisans.

LMC-carte
5
200
10 000

Plateformes

LMC Group est présent en France, au Benelux et en Allemagne.

Collaborateurs

LMC Group compte dans ses rangs 200 collaborateurs.

Références

Plus de 10 000 références, à la fois pour l’ameublement et l’agencement d’intérieur.

Problématique initiale

LMC Group utilise un outil de gestion basé sur la technologie AS400. Ce dernier étant devenu obsolète et compliqué, obligea le groupe, en quête de davantage d’agilité, à refondre son système d’information et à s’orienter vers un logiciel moderne et puissant : Divalto infinity Fournitures industrielles et du Bâtiment.

Bénéfices apportés

Avec Divalto infinity Fournitures industrielles et du Bâtiment, LMC Group va disposer d’un ERP SaaS totalement adapté à ses besoins métier, lui offrant l’agilité et le dynamisme indispensable à toute PME.

LMC Group choisit l’ERP Divalto infinity

 

En optant pour Divalto infinity, LMC Group a fait le choix d’un ERP en mode SaaS répondant parfaitement à ses besoins en termes de modernité et d’évolution.

Fonctionnalités choisies

  • Gestion commerciale et Logistique
  • Comptabilité et Finances
  • CRM
  • Qualité
  • Production

 

Moderniser le système d’information

Arrivé chez LMC Group en juillet 2018, Frédérick COCHET, DSI, a rapidement fait le constat que l’ERP dont dispose l’entreprise posait problème. « La solution qu’on a actuellement tourne sur un AS400 Titan, l’ERP est installé depuis 30 ans. » Il ajoute : « depuis 20 ans, comme son éditeur a mis la clé sous la porte, le logiciel n’évolue que par l’intermédiaire des équipes internes. Aujourd’hui, en tant que PME, nous devons être agiles, dynamiques et notre système d’information est tout sauf ça ».

Un logiciel fonctionnant sur une technologie vieillissante, manquant de modernité et quasiment impossible à faire évoluer, etc. Voilà quelques exemples d’arguments qui ont poussé l’entreprise à se lancer dans le projet de changer d’ERP.

Divalto l’emporte face à Sage

Changer oui, mais pas n’importe comment. Le groupe LMC a opté pour une méthode 100% collaborative. « Le cahier des charges a été établi sur la base des besoins de nos utilisateurs. Nous avons tout repris à zéro :  audits de tous les métiers, redéfinition de la gestion de l’information, les documents ». Parmi les métiers interrogés : le commerce, les achats, le marketing, la comptabilité, l’ADV, etc.

En septembre 2019, l’appel d’offre a été lancé. Les grands acteurs du marché et quelques solutions métiers ont été consultés. Deux ERP étaient en shortlist : Sage X3 et Divalto infinity. En janvier 2020, le choix s’est porté sur la solution métier : Divalto infinity Fournitures industrielles et du Bâtiment.

Un choix 100% collaboratif

Du cahier des charges au choix final, LMC s’est appuyé sur ses collaborateurs, en mode 100% collaboratif. Frédérick COCHET nous explique comment :

« Les métiers représentent une centaine d’utilisateurs. Pour le projet, nous avons créé des échantillons d’une trentaine de personnes avec deux types de profils :

  • Des experts : la plupart du temps du temps des managers qui ont cette compétence organisationnelle et stratégique du métier.
  • Des keys users qui ont la compétence opérationnelle de leur métier.

 

Ces derniers ont participé activement à la création du cahier des charges, mais ils ont aussi participé aux jeux d’essais, soit les deux sessions de prototypage que nous avons faites. Les questions posées, les scénarios écrits, ceux sont eux et nous qui les avons réalisés.

Le choix final s’est fait sous forme de deux questionnaires :

  • L’un à chaud en sortie d’atelier.
  • L’un à froid quelques jours après avec une demande d’engagement et de prise de position pour l’une des deux solutions en shortlist. »

L’expertise de l’éditeur

« Ce qui est ressorti et qui a fait la différence pour votre solution, c’est clairement l’ergonomie, la facilité d’accès à l’information, l’intuitivité de l’outil« , résume Frédérick COCHET. « La valeur ajoutée de Divalto, c’est la capacité de ses experts à rassurer, à parler métier. Ce qui est représentatif de l’ERP Divalto infinity, c’est sa polyvalence et sa profondeur fonctionnelle« .

Le DSI développe le choix de LMC Group : « Notre mode de fonctionnement est assez “standard”. Ce que nous recherchions, c’est un partenaire qui nous comprenne, nous accompagne et nous challenge. Le choix de Divalto infinity ne s’est pas fait directement suite au prototypage mais après notre visite dans les locaux de Divalto où nous avons rencontré les personnes en charge du projet. Nous avons fortement apprécié la simplicité et le professionnalisme des équipes« .

Divalto infinity pour la fourniture industrielle et le bâtiment

Comme l’a indiqué M. COCHET, LMC Group fait le choix d’une solution métier verticalisée : « cela nous a rassuré. Lors de notre venue, les équipes Divalto nous ont expliqué que suivre des gens comme nous permet de personnaliser, de continuer à adapter le vertical métier aux besoins des clients. Nous sommes vraiment dans une démarche gagnant/gagnant« .

L’ERP sera interfacé avec différents composants : le CRM (Microsoft Dynamics), le WMS, les outils de commerce, la partie BI, la gestion des approvisionnements, l’EDI, un PIM et la téléphonie.