Connexion
Accéder à MyDivalto Espace utilisateur
Alain Schmitt

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Alain SCHMITT, j’occupe le poste de Directeur R&D ERP.

Je partage une maison avec madame. Nos grands enfants ont quitté le nid, plus facile ainsi d’avoir chacun son « bureau » confiné.

Je suis un épicurien exalté dans les domaines des voyages (pas en ce moment) et de la gastronomie (également compliqué en ce moment).

Alain Schmitt

Décris-nous une de tes journées type de télétravailleur

Les cérémoniaux agiles au quotidien commencent mes journées (Daily meeting).

Dans un ordre souvent aléatoire, arrivent les réunions (équipes ou partenaires), les mails et les appels téléphoniques. Tous les questionnements qui pouvaient se faire en face à face utilisent désormais les canaux électroniques.

Au niveau vestimentaire, tu es plutôt du genre tiré à quatre épingles, à la cool ou carrément pyjama ?

Je n’ai pas changé de garde-robe avec le confinement, à part les chaussures de ville que je ne porte pas. Parfois un tee-shirt plutôt qu’une chemise et short plutôt qu’un pantalon selon la météo. Je branche la vidéo au début et en fin de réunion, pour saluer avec la main !

Comment gardes-tu le lien avec ton équipe et tes collègues ?

Je trouve que l’usage « obligé » d’outils de télécommunication fait que les liens et les échanges sont encore plus forts avec l‘équipe qu’avant le confinement. J’échange aussi dans le flux de la conversation avec les autres collègues qui ne sont pas dans mon équipe.

L’usage de l’outil ne favorise pas, de manière naturelle, les échanges informels, la tendance est de rester « boulot boulot ». Cependant, je trouve que d’introduire de temps en temps d’autres sujets plus légers contribue à mieux supporter le confinement et à rassembler l’équipe, un peu comme une discussion « pause-café » à distance.

J’ajouterai que l’outil a permis de mieux respecter les prises de paroles, dans une réunion traditionnelle autour d’une table, des prises de paroles peuvent parfois se superposer sans que ce soit forcement gênant si pas systématique. Avec les outils comme Teams, ceci est juste impossible, l’auto discipline est donc obligatoire, je suis sûr que cela aura un effet sur les réunions « traditionnelles » futures.

Comment occupes-tu ton temps libre ?

Je cuisine, la saison est aux tartes à la rhubarbe que j’aime particulièrement faire et manger.

J’ai aussi un petit rituel confinement qui consiste à prendre quoi qu’il arrive et tous les jours, cette fameuse heure de sortie autorisée pour raison sportive. Je cours mais surtout je marche.

Quelle est la première chose que tu vas faire en revenant au bureau ?

Je suis de temps en temps au bureau pour la permanence. Ça permet de « voir autre chose ».

Certains collègues avec qui j’ai eu moins d’échanges depuis mi-mars commencent à me manquer. J’irai les voir en priorité.

Comment prépares-tu la reprise ? Quels seront à ton avis les challenges à relever ?

Quelle reprise ? Je n’ai pas l’impression d’avoir arrêté, le travail est toujours aussi dense, les journées défilent à toute allure comme au bureau. Seul le lieu et l’intensité dans l’usage des outils ont changé.

Revenir au bureau de manière plus nombreuse reste un challenge, j’ai en tête des salles de réunion où nous étions à plus de 15-20, chacun à 30 cm les uns des autres. Pour ces cas, le télétravail restera la solution à moyen terme.

Qu’est-ce qui te permet de rester motivé dans ton quotidien de télétravailleur ?

Je constate avec fierté que les objectifs que nous nous fixons, notamment par les lancements de sprint, sont respectés. Les revues de sprint le mesurent.

Une idée à partager pour se divertir ?

Ne pas hésiter à mettre des images ou des emojis dans les flux de conversation, ça fait sourire et ça rend les outils de télécommunication plus humains.

Utilisez comme moi, votre droit au déplacement dans le cadre d’une heure par jour. Même si ce n’est que pour faire le tour du quartier. Ça change tout !

Filtrer par :

Tribune CRM - Les 4 tableaux de bord clés pour s’assurer des bénéfices d’un CRM B2B