Connexion
Accéder à MyDivalto Espace utilisateur

1. Un bond technologique

Avec l’accélération du télétravail, de nombreux français ont dû acquérir rapidement de nouvelles compétences technologiques et de nouveaux outils. L’avantage est double.

D’abord, les investissements ont été stimulés et la fracture numérique réduite. Les différentes lacunes, telles que les problèmes d’accès à Internet dans certaines zones rurales, ont été mises en lumière pour assurer le même niveau d’accès à tous.

Aussi, la méfiance vis-à-vis des nouvelles technologies a diminué drastiquement, voire a disparu. Selon une étude menée auprès d’une centaine de dirigeants en France, 90% sont d’ailleurs convaincus que la mise en place de technologies aidera les entreprises à affronter les futures crises.

Au de-là de ces aspects, les technologies deviendront sans aucun doute indissociables des entreprises. C’est notamment le cas du cloud, un réel sujet d’actualité. Le fait de pouvoir accéder aux informations et outils depuis chez soi est un élément de résilience prépondérant durant cette crise. Le cloud va permettre la digitalisation et l’automatisation des processus, permettant aux entreprises de toujours mieux s’adapter.

2. Des secteurs d’activités portés par la crise 

Alors oui, c’est vrai, de nombreuses entreprises ont subi la crise de plein fouet. Mais certains secteurs d’activités tirent leur épingle du jeu, tandis que d’autres y voient même une opportunité.

Sans grande surprise, le secteur de la E-santé arrive en tête du classement. Il regroupe le domaine de la recherche et la prise en charge de patients grâce aux technologies de communication. D’ailleurs, selon le rapport de Grand View Research, près de 410 milliards de dollars devraient être investis d’ici 2022.

Les secteurs du e-commerce et de la Tech suivent le mouvement, en connaissant un engouement inouï depuis le 1er confinement. Plus simplement, de nombreux français se sont tournés vers les sites e-commerce pour faire leur achat de première nécessité. Pour le secteur de la Tech, il connait certainement ses meilleurs jours, notamment grâce à l’explosion du télétravail et des nouveaux outils de communication. D’ailleurs, le télétravail a de grandes chances de devenir un secteur plus que porteur dans le futur avec le développement d’outil technologiques, d’installations ergonomiques…

3. Une hausse de la productivité

Personne en visio-conférence pendant le télétravail

Selon un rapport récent de L’Institut Sapiens, le télétravail a n’a pas impacté la productivité. Pour 60% des cadres, cela l’aurait même augmenté. Un chiffre pas si étonnant puisque selon la même étude, une grande majorité estime avoir le soutien adéquat de leur hiérarchie, notamment concernant l’adaptation au travail à distance.

En parallèle, le télétravail généralisé pour tous les employés aurait permis d’augmenter de 22% leur productivité.

Différents facteurs expliquent cette hausse de productivité : augmentation du temps de sommeil, réduction du temps de trajet, diminution des réunions et distractions, développement de la motivation grâce à une meilleure responsabilisation.

Ces gains de productivité auraient permis de sauvegarder entre 216 et 230 milliards d’euros de produit intérieur brut. BINGO !

Personne en visio-conférence pendant le télétravail

4. Un boom entrepreneurial

L’année 2020 a beau avoir été un défilé de difficultés économiques, ce n’est pas ce qui a empêché l’élan entrepreneurial, bien au contraire ! Mieux encore, la France célèbre son record du nombre de création d’entreprises. L’année passée, 850 000 entreprises ont vu le jour, soit 35 000 de plus qu’en 2019.

Comment expliquer ce mouvement en pleine crise ? Une chose est sûre : de nombreux jeunes ne trouvant pas de travail ont souhaité créer leur propre emploi.

La mise en place du télétravail depuis 1 an maintenant est aussi un facteur, en donnant goût à l’indépendance.

Quoi qu’il en soit, la création de ces nouvelles entreprises ont permis à beaucoup d’obtenir de nouvelles sources de revenus. En France, le tissu productif se renouvelle à un rythme effréné à travers une création de nouvelles richesses. Et c’est plutôt une (très) bonne nouvelle !

5. Une nouvelle approche stratégique des entreprises

illustration de la dématérialisation

Pour les entreprises, l’heure de la vigilance face aux cyber attaques a sonné. Et c’est bien la pandémie qui nous en a fait prendre conscience. Avec le travail à domicile, les probabilités d’être confrontés aux cyber risques sont accrues.

Plusieurs études ont révélé que cette problématique doit être considérée comme un élément majeur pour une résilience et une bonne continuité des activités.

La mise en place d’outil de sécurisation des données, l’adoption d’une bonne « hygiène informatique » ou l’embauche de talents techniques pour faire face aux cyber menaces sont autant de moyens à mettre en œuvre.

C’est en en considérant la cybersécurité dans le cadre d’une approche stratégique que les entreprises seront davantage résistantes aux pressions de la délinquance informatique.

illustration de la dématérialisation
Filtrer par :

[Spécial Négoce] Nos experts décryptent votre marché !

Le 7 octobre dernier, Pierre LORANG (PL), Responsable Marketing chez Syxpériane, s’est entretenu avec notre cheffe de marché, Betty OBRECHT (BO), pour parler FIB. Evolutions du marché, enjeux, fluctuation des prix… Ils font le point !