Login
User space
Hugues BERGERON

Grâce au CRM, nous avons atteint une nouvelle étape dans le service client, beaucoup plus avancée et avant-gardiste par rapport à ce que nous pouvions présenter et offrir à nos clients auparavant.

Hugues BERGERON
Hugues BERGERON Contrôleur

LVPP et son histoire

stock rayons

C’est en juin 1972 que la société Les Variétés P. Prud’homme (LVPP) voit le jour à St Canut (Québec). Une vingtaine de représentants parcourent le Québec, le Nord de l’Ontario et les Maritimes pour distribuer des produits de consommation.

Une gamme de 21 000 produits compose le catalogue de LVPP : des produits de santé/beauté ou de nettoyage aux feux d’artifices en passant par les articles de pêche.

stock rayons
21 000
100

Produits

Une gamme de 21 000 produits compose le catalogue de LVPP.

Salariés

Plus de 100 personnes travaillent pour l’entreprise de distribution de produits de consommation.

LVPP choisit l’ERP Divalto infinity

LVPP souhaitait en premier lieu conserver la possibilité de prendre des commandes sur le terrain.

Le CRM mobile devait également leur permettre d’avoir une meilleure relation client.

Cela passe notamment par un suivi régulier des événements liés à la relation et par un historique de commandes.

Solution utilisée

  • Divalto weavy pour les forces commerciales

Appareil

  • Tablette mobile

ERP installé

  • Quasimodo

Pays

  • Canada
  • Problématique

Les représentants de LVPP utilisaient de mini ordinateurs et disposaient d’un accès aux informations par le biais d’une connexion internet. La technologie était vieillissante et ne permettait plus d’évolutions.

  • Bénéfice

Grâce à Divalto weavy, la compagnie canadienne a amélioré sa relation client, notamment par un historique des commandes. Elle a aussi gagné en modernité grâce à l’ergonomie de l’outil.

LVPP cherchait un outil fonctionnel et bien développé

Avant Divalto weavy, les représentants de LVPP utilisaient des mini ordinateurs de main pour la prise de commande ; mais il n’avaient accès qu’à certaines informations. Le système dépendait d’une connexion internet. Cet outil avait d’importants manques, comme par exemple le peu d’informations sur les produits, l’absence de photos, d’historique client…

Ces carences ont fait que l’outil n’était plus adapté et surtout trop peu développé pour être utilisé comme un élément marketing.

Quatre solutions ont été présentées aux dirigeants de LVPP. Unanime, l’équipe de direction a opté pour Divalto weavy, un produit “tellement bien développé” et représentant un “avancement technologique énorme”, d’après Hugues Bergeron, contrôleur.

Entre le moment de la signature et l’intégration de Divalto weavy, seul un mois et demi a été nécessaire. Interfaçable avec l’ERP Quasimodo, dont dispose LVPP, “les ponts ont été faits et ont été bien dirigés”. Ce qui fait dire à Hugues Bergeron que l’intégration “s’est très très bien passée”.

Une véritable collaboration avec l’intégrateur Quasimodo

deal business

Avec l’intégrateur Quasimodo, la collaboration dure depuis de nombreuses années. Un véritable partenariat s’est noué : “grâce à eux, nous sommes rendus à des niveaux bien plus évolués en terme de fonctionnalités et d’opérations”.

Le contrôleur recommande la compagnie, des “gens qui sont extrêmement à l’écoute, extrêmement professionnels : ils connaissent leurs produits, ils connaissent nos besoins aussi”.

Des compliments qui vont également à l’équipe canadienne de Divalto weavy : “notre choix d’aller avec Divalto weavy a été très judicieux”.

deal business

Pour LVPP, les gains sont nombreux

Avec Divalto weavy, les gains pour LVPP sont nombreux, notamment en termes de relation client. “Grâce au CRM, nous avons atteint une nouvelle étape dans le service client, beaucoup plus avancée et avant-gardiste par rapport à ce que nous pouvions présenter et offrir à nos clients auparavant”, explique Hugues Bergeron.

Dans son cahier des charges, LVPP souhaitait un CRM avec une forte plus-value marketing, qui soit capable de référencer tout le catalogue avec photos et détails des produits. L’objectif était aussi de mettre en valeur les spéciaux en cours.

Grâce à Divalto weavy, les représentants mais aussi les clients, ont accès à l’inventaire. Avec une seconde tablette fournie par le commercial, le client peut consulter le catalogue librement et remplir son panier. Elle leur permet également de voir les promotions et les spéciaux qui leur sont dédiés. Si l’augmentation des ventes n’est pour l’heure pas encore quantifiable, LVPP n’a aucun doute sur le fait que le montant total du panier moyen sera en hausse.

Interfaçé avec l’ERP Quasimodo, Divalto weavy représente un gain de temps considérable. Plus besoin désormais de préparer les catalogues des promotions et des spéciaux et de les expédier aux représentants : tout est informatisé. Hugues Bergeron estime que LVPP a ainsi gagné de 2 à 3 jours par mois.

Grâce à l’outil back-office, le directeur des ventes est en mesure de faire un suivi des opérations de ses représentants. De son bureau, il peut ainsi uniformiser l’information disponible pour ces derniers.

L’ergonomie, ou le côté “friendly user” du CRM est un autre atout qui a séduit la firme canadienne. Simple à utiliser, il a séduit tous les représentants, qu’importe leur âge. “L’âge de nos représentants varie entre 22 et 64 ans. Malgré cet écart, le produit est tellement facile à travailler que ça n’a pas eu d’impact. Tous ont adhéré au CRM et ils ne seraient pas capables de s’en passer aujourd’hui”, conclut le contrôleur.