ORCAB confie son projet de transformation numérique à l’écosystème Divalto

orcab logo avis

Nous avons, avec Divalto, une taille relativement proche. Nous partageons le même pragmatisme et une réelle proximité avec le terrain. L’éditeur comprend parfaitement que l’ensemble de nos efforts sont destinés à satisfaire toujours plus nos adhérents. Nos projets d’entreprise sont vraiment entrés en résonance.

Jean-Marc Thibaudeau, Responsable Projet ERP d’ORCAB

ORCAB

Historique

ORCAB est un groupement collaboratif de coopératives d’achat pour les artisans du bâtiment. A sa création en 1990, ce regroupement avait pour objectif de devenir une véritable force économique pour mieux négocier avec les fournisseurs. Aujourd’hui ORCAB est composé de 50 coopératives qui bénéficient de tarifs compétitifs, d’une centrale d’achat mais aussi d’un référentiel exhaustif de fournisseurs.

Siège social

ROCHESERVIERE (85) – FRANCE

Chiffres clefs

  • 7 000 entreprises artisanales adhérentes
  • 30 000 salariés (5 000 apprentis)
  • 1 700 salariés dans les coopératives
  • 2 plateformes nationales – Rocheservière (85) et Corbas (69)
  • 50 coopératives
  • 69 points de distribution

Interlocuteur

Jean-Marc Thibaudeau, Responsable Projet ERP

Site internet

www.orcab.coop

La solution utilisée par Orcab

divalty infinity ERP

Fonctionnalités choisies

  • Comptabilité et Finances
  • Gestion commerciale et Logistique
  • CRM
  • WMS

Problématique

Le groupement était jusqu’à présent équipé d’un outil vieillissant dont l’ergonomie et l’ouverture n’étaient plus au niveau de ses ambitions. Ses adhérents faisant face aux mêmes problématiques, ORCAB a décidé de sortir d’un schéma classique et de les intégrer dans un projet plus ambitieux. Son objectif est ici de faciliter les échanges entre les différentes entités tout en offrant toujours plus de services à son écosystème.

Bénéfice

Divalto infinity propose des fonctionnalités beaucoup plus abouties que celles précédemment utilisées, il est plus adapté au métier de négociant de fournitures pour le bâtiment et facilite les connexions à des outils tiers (e-commerce, WMS, etc.). En plus des attentes techniques, l’ERP permettait de répondre au projet d’ORCAB : proposer à chaque adhérent une solution de gestion adaptée, indépendante et compatible à celle du groupement.  

Offrir toujours plus de services aux adhérents

Être au service des coopératives est une valeur forte pour ORCAB. Il y a quelques années, le groupement s’est doté de deux plateformes logistiques afin de leur proposer une centrale d’achat. L’objectif étant toujours de réduire les coûts mais aussi de leur permettre de proposer des gammes complètes sans asphyxier leurs stocks ni leur trésorerie.

Mais ORCAB souhaitait aller plus loin.

La société s’est donc lancée dans un projet collaboratif. L’objectif était ici d’offrir de nouveaux services à ses adhérents et de gagner encore en compétitivité. Rapidement, ce dernier s’est segmenté en trois phases :

  • La création d’une base article commune avec l’ensemble des informations fournisseurs
  • La mise en place d’un e-commerce réservé aux coopératives pour faciliter les commandes
  • La création d’un système d’information ouvert et de déclinaisons autonomes pour chaque adhérent

 

Un système d’information indépendant et connecté

Il est rapidement paru évident pour ORCAB que mutualiser le chantier des outils informatiques serait avantageux. Non seulement cela offrait une occasion d’impliquer l’ensemble du réseau mais, en déployant un outil pré-personnalisé, les adhérents réaliseraient des économies d’échelle.

Nos adhérents étaient équipés de solutions vieillissantes ; notamment sous AS400. Avoir une solution unique au sein du réseau sera un avantage de poids pour ORCAB. Elle facilitera grandement les interactions, permettra de mettre en commun les données produits ou fournisseurs et d’harmoniser nos différents processus.” Comme en témoigne Jean-Marc Thibaudeau, Responsable Projet ERP.

Face à ce constat, le groupement s’est organisé sous la forme d’une commission composée de Monsieur Thibaudeau et d’informaticiens issus de tout l’écosystème. Cette dernière s’est chargée de réaliser un cahier des charges exhaustif ainsi qu’un jeu d’essai auxquelles les solutions auditées ont été soumises.  

Parallèlement, la commission s’est aussi attelée à réaliser un “core model” ; c’est-à-dire une version qui répondrait à 80% des besoins des adhérents et qui ne demanderait que de menues adaptations. Cette étape permet de réduire de façon drastique les analyses de début de projet, les développements spécifiques mais aussi les temps de déploiement.

“Les adhérents ne partent pas de zéro et bénéficient d’une solution indépendante. Le déploiement est à ce jour prévu pour 4 coopératives pilotes mais l’objectif est d’équiper les 20 plus importantes dans les 4 prochaines années”.

 

Divalto infinity Unlimited, un ERP métier et économique

ORCAB recherchait un outil adapté à son métier de négociant ; c’est-à-dire avec de solides fonctionnalités logistiques et intégrant la mobilité dans les entrepôts ainsi qu’un WMS.

Quant à l’ouverture, le logiciel ERP devait pouvoir interfacer le SI avec :

  • les sites e-commerces
  • les applications métier comme les configurateurs de chiffrage en menuiserie,
  • les WMS tiers déjà utilisés dans certaines coopératives,
  • etc.

Divalto infinity répondait parfaitement à ces attentes. “C’est un progiciel qui couvre nos besoins métier et qui propose des fonctionnalités plus abouties que celles utilisées jusqu’ici ; et notamment sur le CRM et la comptabilité avancée.”.

En plus d’avoir répondu parfaitement au jeu d’essai préparé par la Commission, Divalto infinity s’est démarqué de ses concurrents grâce à deux arguments :

  • La possibilité de bénéficier d’un hébergement en cloud pour faciliter la gestion des déploiements et des infrastructures informatiques au sein de l’écosystème.
  • Sa fameuse licence “Unlimited” permettant de bénéficier d’un nombre d’utilisateurs illimité à un tarif intéressant.

 

Deux acteurs, deux écosystèmes semblables

Il était primordial pour le groupement que son interlocuteur comprenne son écosystème. Divalto évoluant aussi avec un réseau de partenaires, les deux PME se sont “bien trouvées”.

Nous avons avec Divalto une taille relativement proche. Nous partageons le même pragmatisme et une réelle proximité avec le terrain. L’éditeur comprend parfaitement que l’ensemble de nos efforts sont destinés à satisfaire toujours plus nos adhérents. Nos projets d’entreprise sont vraiment entrés en résonance.

ORCAB a particulièrement apprécié l’implication des équipes de l’écosystème Divalto et la disponibilité de la direction de l’éditeur ; qui n’a pas hésité à participer à un conseil d’administration pour présenter le projet.

Bien que le projet soit en cours de déploiement, ORCAB réfléchit déjà à l’implémentation de nouvelles technologies comme la réalité virtuelle ou la 3D au sein de ses services.

Orcab 3
Orcab 4
Orcab 5