Lucien Georgelin optimise ses ventes avec Divalto infinity

Confiturier

Nous avons fait tester l’ERP Divalto infinity et d’autres logiciels par 30 personnes. Elles ont trouvé que la solution Divalto était la plus simple à utiliser et disposait de la meilleure couverture fonctionnelle.

Benjamin ARBOUX, Responsable Informatique chez Lucien Georgelin

Lucien GEORGELIN

Historique

Il y a 30 ans, Lucien Georgelin, grand gourmand très audacieux, décida de créer son entreprise de fabrication de confiture. Depuis la société a bien grandi puisqu’elle est aujourd’hui 2ème confiturier sur le marché français et bénéficie d’une croissance à deux chiffres tous les ans. Elle produit également des compotes, des bonbons, la pâte à tartiner, des terrines et pâtés, du fois gras, des accompagnements culinaires ou encore des apéritifs.

Siège social

VIRAZEIL (47) – FRANCE

Chiffres clefs

  • 30 ans d’expérience
  • 2ème confiturier sur le marché français
  • 150 salariés

Interlocuteur

Benjamin ARBOUX, Responsable Informatique

Site internet

www.lucien-georgelin.fr

La solution utilisée par Lucien GEORGELIN

Modules choisis

  • Comptabilité – Finances
  • Gestion commerciale et Logistique
  • Production
  • CRM

Installé par

VARIOPOSITIF

Platinum Partner

variopositif.fr

Problématique

Lucien Georgelin était déjà équipé d’une solution de gestion depuis 2010. Cette dernière s’est révélée limitée : couverture fonctionnelle restreinte, mauvaise intégration. Il était nécessaire de combler le manque d’informations avec des fichiers Excel. La Direction s’est mise en quête d’un nouvel ERP.

Bénéfice

Le déploiement de Divalto infinity va permettre à Lucien Georgelin de centraliser toutes les informations dans un seul outil. Afin de gagner en cohérence, l’ERP sera directement lié au CRM SwingBusiness. Cette corrélation entre les informations permettra de gagner en fiabilité et d’accroître l’efficacité opérationnelle.

Divalto infinity : un choix stratégique

Pour Lucien Georgelin, être doté d’un ERP est un élément clé pour la pérennité de l’entreprise. Les spécificités liées au métier de la société sont autant de contraintes qui doivent être prises en compte. La solution devait à la fois intégrer des fonctionnalités liées au secteur de l’entreprise : l’agroalimentaire (traçabilité, gestion des numéros de lots et contrôle qualité) et s’adapter aux spécificités des GMS (contraintes tarifaires, remises éventuelles).

Le processus de changement d’ERP a été mûrement réfléchi par la Direction.

 

Pour bénéficier du logiciel le plus performant et le plus adapté, Lucien Georgelin a choisi de lancer un appel d’offres auprès de dix sociétés dont deux éditeurs. Un cahier des charges reprenant 1200 points a été remis à chacune d’entre elles. Une présélection a été établie en tenant principalement compte du budget et de la couverture fonctionnelle.

Microsoft Dynamics NAV, VIF et Divalto ont su tirer leur épingle du jeu pour cette deuxième étape. C’est après une dernière phase de test que ces derniers ont été départagés. Divalto infinity s’est affirmée comme la solution la plus conforme aux besoins de l’entreprise.

 

L’interconnexion avec l’outil CRM SwingBusiness

L’ERP Divalto infinity est conçu pour interagir avec l’application de CRM mobile de Lucien Georgelin : SwingBusiness. Ce dernier est utilisé par les commerciaux pour la prise de commandes et le réapprovisionnement des magasins directement depuis leurs tablettes.

Une parfaite connexion entre les 2 outils permet :

  • à Divalto infinity de mettre à disposition du CRM mobile l’ensemble des informations liées aux articles et aux clients,
  • à SwingBusiness de modifier ces informations depuis le terrain et de les remonter à l’ERP avec les commandes réalisées. Avec le passage à la version 4 de SwingBusiness, des rapports de visite et des relevés numériques seront également échangés.

 

L’entreprise Lucien Georgelin a fait le choix de Divalto infinity pour assurer la pérennité de son entreprise et répondre aux contraintes métiers fortes dans le domaine de l’agroalimentaire et spécialement sur le canal de la GMS.