Hexis accélère sa croissance avec Divalto infinity

Production et adhésivage de films pour la communication visuelle. Impression numérique et supports pour la découpe assistée par ordinateur.

hexis-logo

Nous avions besoin rapidement d’une alternative adaptée à nos besoins actuels, offrant des possibilités d’évolution à l’international et pouvant prendre en compte toutes nos contraintes »

Hervé COSSARD, DAF d’Hexis

Hexis

Historique

Société créée en 1989, Hexis est devenu un acteur majeur sur le marché de la production et de l’adhésivage de films pour la communication visuelle. La société est le leader français de l’impression numérique et des supports pour la découpe assistée par ordinateur.

Siège social

FRONTIGNAN (34) – FRANCE

Chiffres clefs

  •  75 millions d’euros de CA
  • + de 50% du CA réalisé à l’international
  • 20 millions de m² de films adhésifs produits

Interlocuteur

Hervé COSSARD, DAF

Site Internet

www.hexis-graphics.com

La solution choisie par Hexis

divalty infinity ERP

Fonctionnalités choisies

  • Gestion commerciale et Logistique
  • Comptabilité et Finances
  • Production

Installé par

Armide

Gold Partner

www.armide.fr

Problématique

Le groupe a choisi de faire évoluer son système d’information afin de gagner du temps sur la recherche et le traitement des données venant des différentes entités et filiales.

Bénéfices

Divalto infinity offre à Hexis la possibilité d’avoir une comptabilité unique permettant de consolider toutes les informations financières plus facilement et de fluidifier les échanges d’informations.

Pour accompagner son développement, Hexis, leader français de supports pour la découpe assistée par ordinateur et l’impression numérique, a cherché à s’équiper d’un logiciel ERP permettant de poursuivre sa croissance et offrant des perspectives d’évolution. Solution trouvée en 2014 grâce à Alizée informatique (devenu Armide en 2017) : Divalto infinity.

 

Une solution globale pour différents sites, entités et filiales

En plus de son siège social basé à Frontignan, Hexis possède un site de fabrication sur Hagetmau dans les landes. Au total, l’entreprise possède quatre lignes de production sur plus de 37 000 m² et un laboratoire R&D internationalement reconnu. Hexis connaît un fort développement de son activité depuis les années 2000.

En 2013, le groupe a choisi de faire évoluer son système d’information afin de gagner du temps sur la recherche et le traitement des données venant des différentes entités et filiales.

« Notre partenaire informatique historique, Armide, nous suit depuis plus de 15 ans. Ce sont eux qui ont développé et maintenu notre ancienne solution. Cette dernière étant arrivée au bout de ses possibilités technologiques, nous étions en haut de l’escalier. Nous n’avions plus aucune marche à monter. Il y a réellement eu une convergence d’idées entre Armide et nous-même : nous avions besoin d’une évolution notable de notre système d’information. D’un commun accord, nous avons décidé de rebâtir notre solution en partant d’une base éditée par un acteur majeur en France. Armide s’est donc appuyé sur l’expérience de Divalto et sur la qualité de ses produits » nous explique Hervé COSSARD, directeur administratif et financier d’Hexis.

« Nous avions besoin rapidement d’une alternative adaptée à nos besoins actuels, offrant des possibilités d’évolution à l’international et pouvant prendre en compte toutes nos contraintes  » rajoute Hervé COSSARD.

 

Des contraintes métiers très présentes

Hexis doit gérer des produits finis et des sous-ensembles complexes de part leurs délais de livraison très courts. En effet, les clients sont livrés à J+1.

« Les process étant très courts, il est nécessaire d’être très réactif afin de rester compétitif face aux nombreux concurrents. » La gestion des stocks est une contrainte forte, notamment sur les délais de livraison, ainsi que la prise en charge des multi-stocks et des multi-sites.

Les produits fabriqués par Hexis évoluent constamment et il est nécessaire de savoir gérer l’historique des nomenclatures.

 

Le logiciel de gestion Divalto infinity, un produit évolutif et compétitif

Hexis possède une entière confiance en Armide comme le commente Hervé COSSARD : « notre partenaire connait parfaitement l’entreprise, il a toujours été très présent et réactif ». En effet, l’intégrateur Armide a une solide expérience de la production. Expérience qui est valorisée par la puissance et la richesse du logiciel de gestion Divalto infinity.

Dans ce contexte, Hexis avait de nombreuses attentes pour son futur logiciel ERP. Ce dernier devait être de gérer les multi-sites, les multidevises, … . « Nous n’avons eu que de très bons échos sur la qualité, la modernité et les performances de Divalto. Nous pourrons faire évoluer le produit et l’utiliser sur toutes nos plateformes. »

Divalto infinity offre à Hexis la possibilité d’avoir une comptabilité unique permettant de consolider toutes les informations financières plus facilement et de fluidifier les échanges d’informations entre les salariés et toutes les filiales réparties à l’international (Etats-Unis, Suède, Espagne, Italie, Allemagne et FWI).

Le CRM est également placé au cœur du projet. Succédant à un outil développé par KDP, Hexis utilise désormais l’application de gestion des forces de ventes DS-mobileo pour une meilleure optimisation de ses flux commerciaux.

 

Un déploiement, marche par marche

Le ressenti de Hervé COSSARD, directeur administratif et financier, est le suivant : « Avec Divalto infinity, nous avons le sentiment d’être à nouveau au pied de l’escalier et nous ne serons pas limité si nous avons encore des marches à gravir. »

L’intégrateur Armide déploie progressivement les différents modules au sein d’Hexis. Ceci assure de solides fondations pour fluidifier l’échange d’informations entre les différentes filiales et les salariés.

 

Dans un premier temps, la mobilité et le bloc CRM seront déployés, ensuite la BI, puis la comptabilité du siège et la comptabilité du groupe et enfin la gestion commerciale. Tout cela sera complété par une adaptation métier sur la découpe de bobine. « Fin 2016, les filiales seront autonomes sur tous les points » conclut Hervé COSSARD.