Connexion
Accéder à MyDivalto Espace utilisateur

Introduction

Remise sur le devant de la scène par le choc de simplification à venir pour les entreprises, la dématérialisation des flux entrants et sortants est une priorité pour de nombreuses entreprises.

Cette méthode permettant d’émettre et / ou d’archiver des documents numériques à la place de supports papiers pourrait bien être une source non négligeable d’économies.

La dématérialisation, 10 années d’application au sein des entreprises

En 2004, l’état français autorisait – suite à une directive européenne datant de 2001 – la dématérialisation de factures externes aux entreprises. En 10 ans, le domaine d’application s’est largement étendu et concerne même aujourd’hui la fiche de paie des salariés.

La dématérialisation des flux est cependant à séparer en deux catégories :

  • La dématérialisation simple : une entreprise réalise une copie numérique d’un flux entrant et l’archive tout en conservant son orignal en version papier.
  • La dématérialisation fiscale : le fichier est identifié par une signature numérique  et est envoyé au format numérique. Cette pratique – encore peu répandue – permet de s’affranchir du support papier.

Si la dématérialisation simple concerne plus de 80% des entreprises, seule la dématérialisation fiscale induit une réelle évolution des logiciels ERP.

Pour que la dématérialisation fiscale soit légale, quelques règles sont à respecter :

  • Certifier l’authenticité de l’origine du document via une signature électronique ou EDI (Echange de Données Informatiques). Ces deux techniques sont des clefs de cryptage propres à chaque organisation qui permettent de les identifier de façon sécurisée.
  • Assurer l’intégrité du contenu des factures électroniques. L’export au format numérique doit se faire sans déperdition.
  • Rendre pérenne le document en garantissant sa lisibilité à long terme
  • Avoir l’accord du destinataire de dématérialiser les documents lui étant adressés

 

Les avantages de la dématérialisation

Bien encadrée légalement, la dématérialisation fiscale dispose de nombreux avantages tels que :

Des économies matérielles :
L’objectif premier de la dématérialisation est la réduction de la production de documents papiers qui représente pour certaines entreprises jusqu’à 3% de leur chiffre d’affaires (source).

Des économies de temps :
La dématérialisation simplifie les échanges. Elle permet la diminution du temps de ressaisie comptable, des contrôles et des rapprochements automatiques avec les bons de commande ainsi qu’une baisse des délais de traitement.

Une gestion de l’entreprise facilitée :
Avec des applications de dématérialisation, les entreprises s’assurent d’une sécurisation et d’une traçabilité accrue de leurs flux. En effet, en plus des certifications d’authenticité, les documents ne peuvent plus être égarés et prennent beaucoup moins d’espace pour leur stockage.

L’étude réalisée par EY « Livre blanc sur la dématérialisation des factures fournisseurs » abonde en ce sens et publie les chiffres suivants :

  • « Le traitement d’une facture fournisseurs est un processus coûteux estimé à environ 15 euros.
  • En automatisant la gestion des factures, les entreprises peuvent économiser 25% à 50% des coûts de traitement. 
  • En parallèle, le temps de traitement d’une facture (de la réception à la comptabilisation) est passé de 20 à 5 jours ».

Pour conclure, la dématérialisation fiscale est donc une opportunité au long terme pour les entreprises d’améliorer leur gestion et de faciliter les échanges de documents entre leurs différents interlocuteurs (fournisseurs, clients, salariés…). Le logiciel ERP Divalto a, d’ailleurs, déjà intégré de nombreuses fonctionnalités permettant de dématérialiser simplement et de façon sécurisée vos documents. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Filtrer par :

CP - Le concours étudiants Divalto C.A.R.E I.T fait son grand retour avec l’édition 2020-2021

Divalto annonce la 3ème édition de son concours solidaire étudiants : le Divalto C.A.R.E I.T.